chiudi |  stampa  
         
 
Martine Ostorero
Le diable au sabbat. Littérature démonologique et sorcellerie (1440-1460)
Préface de Agostino Paravicini Bagliani
pp. XVIII-806, € 90
collanaMicrologus' Library, 38
isbn978-88-8450-402-9
disponibilitàdisponibile
  
 
 
   
Au moment où débutent les chasses aux sorcières, dans la première moitié du XVe siècle, des écrits de différente nature décrivent les méfaits des sectes de sorciers et tentent d’expliquer la possibilité et la réalité de leurs actes afin de donner aux tribunaux d’inquisition ou aux justices séculières un cadre d’action acceptable. Les traités de démonologie, qui prennent leur essor au même moment, ne proposent pas seulement une réflexion sur la nouvelle croyance au sabbat des sorcières, mais ils s’efforcent aussi de rassembler tout le savoir relatif au diable et aux démons et à leur pouvoir d’action sur le monde et sur les êtres humains. Ils examinent les relations possibles entre les démons et les hommes dans le cadre de la sorcellerie, de la magie ou de la possession, tout en indiquant les moyens de se protéger des attaques démoniaques. Les démonologues, experts dans la 'science des démons', cherchent à insérer la croyance au sabbat dans le cadre traditionnel de la démonologie chrétienne, qu’ils contribuent à redéfinir. Leurs écrits, qui sont à la fois des synthèses et des oeuvres de rupture, sont le produit d’une méthode intellectuelle pensée comme scientifique et rationnelle. La présente étude est basée sur l’analyse thématique de plusieurs traités de démonologie inédits, parmi lesquels le Tractatus contra invocatores demonum, du théologien dominicain Jean Vinet (c.1450), le Flagellum hereticorum fascinariorum de l’inquisiteur dominicain Nicolas Jacquier (1458), ainsi que le Flagellum maleficorum de Pierre Mamoris, professeur de théologie à Poitiers (avant 1462). Ces textes anticipent d’une trentaine d’années le contenu du fameux Marteau des sorcières (1486), considéré souvent à tort comme le premier traité du genre.
     
     
         

sede legale e operativa:
Via Montebello, 7  I-50123 Firenze
tel. +39.055.237.45.37  fax +39.055.239.92.93
email: galluzzo@sismel.it
c.f. 94011440487 - p.iva 04570800484
ufficio ordini:
c.p. 90  I-50023 Tavarnuzze (Firenze)
tel. +39.055.237.45.37  fax +39.055.237.34.54
email: order@sismel.it
www.sismel.it - www.mirabileweb.it